Micheline BERTE

Qui suis-je?

« J'ai brodé dès l'enfance, ma mère m'ayant montré l'exemple. Comme j'aimais les travaux à l'aiguille, j'ai toujours désiré en savoir plus! La dentelle aux fuseaux a précédé la peinture sur soie, elle-même suivie de la dentelle au lacet ainsi que la broderie en 3D.
D’abord élève de Mme Coppée (mars 2001), je suis ensuite, à sa demande, passée de « l’autre côté » afin de dispenser ce que j’avais acquis !

Toujours avide d’apprendre, je suis encore des cours, cela me permet d'appréhender d'autres techniques ainsi que d'autres façons de broder. Je suis toujours disposée à partager mes connaissances avec les amateurs de cette discipline qui devient très vite une passion ! »


 

Mes propositions d'ateliers en 2017-2018

Atelier

n°1

Dentelle aux lacets  6 cours

Samedi de 10h à 16h

Samedi de 10h à 12h30

9/09/2017

7/10-2/12/2017-13/01 et 3/02/2018

Cette dentelle, composée de lacets et de points décoratifs à l’aiguille, s’est développée en Italie fin XVI

et XVIIèmes siècles. Cette dentelle peut être considérée comme un dérivé de la guipure.

En Belgique la Guipure de Flandre, le point de Milan et le Vieux-Flandre ont été à la base de la dentelle Renaissance locale. La Guipure de Flandre avait été créée en 1840 par Melle Marie Van Outryve d’Ydewalle, qui s’était inspirée d’une ancienne guipure du XVIIéme siècle.

Le point de Milan (XVIIème siècle) était imité en grand nombre à la fin du XIXème siècle et les copies ne pouvaient être distinguées de la dentelle originale. Le Vieux-Flandre fabriqué à la fin du XIXème siècle avait une grande ressemblance avec le point de Milan, mais s’inspirait de l’ancienne dentelle aux fuseaux.

L’industrie de la dentelle au lacet, en expansion jusqu’en 1914, aurait employé quelques 20000 dentellières professionnelles dispersées aux alentours des grandes villes, telles que Bruges, Gand et Bruxelles. Le tourisme qui a pris son essor après la seconde Guerre Mondiale, a contribué pour une grande part à l’intérêt renouvelé pour les dentelles belges en général et les dentelles au lacet en particulier.

La dentelle au lacet est une sorte de dentelle qui connaît une tradition plus que centenaire.
Il n’est pas difficile d’arriver à la perfection dans un temps très court.
Cette dentelle a son charme grâce aux arrondis dans lesquels on peut employer des points de fantaisie.

La dentelle au lacet est relativement facile, elle est agréable à réaliser.
Avec peu de matériel il est possible d’obtenir de très beaux résultats.

 

 

 

Pour me contacter :

 francis.borgniet@skynet.be

Quelques réalisations !

Souhaitez-vous vous abonner à la Newsletter ?

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !