Micheline BERTE

Qui suis-je?

« J'ai brodé dès l'enfance, ma mère m'ayant montré l'exemple. Comme j'aimais les travaux à l'aiguille, j'ai toujours désiré en savoir plus! La dentelle aux fuseaux a précédé la peinture sur soie, elle-même suivie de la dentelle au lacet ainsi que la broderie en 3D.
D’abord élève de Mme Coppée (mars 2001), je suis ensuite, à sa demande, passée de « l’autre côté » afin de dispenser ce que j’avais acquis !

Toujours avide d’apprendre, je suis encore des cours, cela me permet d'appréhender d'autres techniques ainsi que d'autres façons de broder. Je suis toujours disposée à partager mes connaissances avec les amateurs de cette discipline qui devient très vite une passion ! »


 

Mes propositions d'ateliers en 2019-2020

Atelier

n°1

Dentelle au lacet

 

 6 cours

Samedi de 10h à 16h

Samedi de 10h à 12h30

14/09

5/10 - 26/10 - 23/11 - 14/12/2019 

 

La dentelle au lacet se réalise en trois étapes: on trace le dessin du patron destiné à bâtir le support, on pose le lacet dont le fil fronceur permet d'épouser les formes du patron et finalement, la broderie de remplissage vient combler les vides. Ce sont les différents points de fantaisie utilisés qui donnent tout le cachet au travail.

La dentelle au lacet est relativement facile, elle est agréable à réaliser. Avec peu de matériel il est possible d’obtenir de très beaux résultats. 

Pour information, cette dentelle s’est développée en Italie fin XVI et XVIIèmes siècle. Composée de lacets et de points décoratifs à l’aiguille, elle peut être considérée comme un dérivé de la guipure.

En Belgique la Guipure de Flandre, le point de Milan et le Vieux-Flandre ont été à la base de la dentelle Renaissance locale. La Guipure de Flandre avait été créée en 1840 par Melle Marie Van Outryve d’Ydewalle, qui s’était inspirée d’une ancienne guipure du XVIIéme siècle.

Le point de Milan (XVIIème siècle) était imité en grand nombre à la fin du XIXème siècle et les copies ne pouvaient être distinguées de la dentelle originale. Le Vieux-Flandre fabriqué à la fin du XIXème siècle avait une grande ressemblance avec le point de Milan, mais s’inspirait de l’ancienne dentelle aux fuseaux.

L’industrie de la dentelle au lacet, en expansion jusqu’en 1914, aurait employé quelques 20000 dentellières professionnelles dispersées aux alentours des grandes villes, telles que Bruges, Gand et Bruxelles. Le tourisme qui a pris son essor après la seconde Guerre Mondiale, a contribué pour une grande part à l’intérêt renouvelé pour les dentelles belges en général et les dentelles au lacet en particulier.

 

 

Atelier

n°2

Broderie Myreschka  5 cours

Samedi de 14h à 16h30

5/10 - 26/10 - 23/11 - 14/12/2019

et le 11/01/2020

 

La broderie urkrainienne Myreschka (appelée aussi Mereshka ou Mereschka) est une technique de broderie à jours échelle particulière dans laquelle des rangées de fils tirés sont remplies d'ornements ajourés et de barrettes   

Myresch 01 klein

 

Cette technique de broderie ajourée se travaille en coton perlé, en ligne, de droite à gauche

A l'origine, les conceptions de myreschka auraient été des motifs géométriques très simples tels que des zig-zags, et des triangles. Au fil du temps, les motifs sont devenus plus élaborés comme des fleurs…

 

 

 

Atelier

n°3

Broderie sicilienne  5 cours

Samedi de 10h à 16h

Samedi de 10h à 12h30

21/12/2019

8/02 - 22/02 - 21/03/2020

 

La Broderie sicilienne, appelée aussi « le Filet sicilien » est une technique de broderie à fils tirés.
Cette pratique est destinée à la décoration du linge, des rideaux, des nappes, des sets et serviettes de table, la plupart du temps blancs.
Les ouvrages les plus anciens retrouvés situeraient ses origines entre 1200 et 1300 sur l’île de MODICA. D’abord réservés aux dames de la noblesse et brodés par les petites mains des jeunes paysannes, ces dernières devront attendre les années 1800 pour pouvoir introduire ces ouvrages dans leur trousseau (dot).
Broderie réalisée aussi, dans les couvents de l’ancien comté de MODICA, par les religieuses qui, lorsqu’en 1860 l’Etat confisque les biens de l’Eglise, se serviront des dessins jalousement et en secret conservés, pour gagner leur vie.

 

Merci de partager l'information !

 

Pour me contacter :

 francis.borgniet@skynet.be

Souhaitez-vous vous abonner à la Newsletter ?

Conformément  au  "Règlement général sur la protection des données" de l'Union européenne entré en vigueur le 25 mai 2018, le Centre de Broderie du Hainaut s'engage à protéger toutes les informations qui permettent de vous identifier.

Suite à votre inscription à notre News, ou à nos ateliers, vous figurerez dans nos fichiers et nous vous informerons régulièrement du vécu de notre Centre et des activités proposées. Ces données seront confidentielles et ne seront en aucun cas cédées, échangées ou revendues par l'ASBL Espace Europe au sein de laquelle le Centre de Broderie est géré.

Ultérieurement, vous pourrez toujours à tout moment nous demander le retrait de nos fichiers par mail à l'adresse suivante contact@lecentredebroderieduhainaut.be:. 

Merci pour votre confiance.